•  

    Atari Kusuke et Ai Takahashi ont sortie un single de reprise "Ame no Furanai Hoshi dewa Aisenai Darou?" des Morning Musume .

    Voici un petit interview de leur duo,leur travailles acomplis ensemble !

    -------------------------------------------------

    Pendant,ce live,LinLin et JunJun me sont venue à l'esprit ...

    ------------------------------------------------

    -Ce duo,n'est-ce pas une combinaison que personne ne peut imaginer à l'époque d'aujourd'hui .

    Ai Takahashi : C'est un honneur,de pouvoir collaborer avec un artiste qui est de la même longueur d'ondes que ses fan .

    C'est un honneur d'autant plus,de interpréter une musique célèbre des Morning Musume . A ça demande de collaboration,j'ai ressenti un émerveillement au fond de moi .

     

    -Aviez-vous une image,de votre single cover sur des Morning Musume ?

    Non,je ne pensais pas vraiment du résultat,mais je pense,que cela donnerais bien !

     

    -Y'a t'il plusieurs femme ou jeune femme,qui vont demander d'interpréter cette chanson ?

    Oui,d'ailleur c'est moi même qui à choisit cette chanson,j'étais vraiment heureuse que le public voulait la même chose .

    C'étais une chanson ou JunJun et LinLin avait beaucoup de difficulté pour la chanter,car il y'avait seulement une version chinoise de la chanson,nous avions dues nous trois,travailler dur . J'étais donc vraiment heureuse de la chanter !

     

    -Nous avions revues votre récent live,et nous avions remarquer que vous pleuriez...

    LinLin et JunJun me viennent à l'esprit !

    A cette époque,JunJun et LinLin avait beaucoup de mal à interpréter cette chanson,j'avait alors le devoir de l'aider,et nous avions réussie à accomplir le travail ensemble,nous avions fait de notre mieux ensemble ...

         

         

     

                  

              

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    On savait déjà depuis son interview dans le magazine japonais Famitsu que l’actuelle leader des Morning Musume vouait une véritable passion pour la série de jeux vidéo de rôle Final Fantasy (et qu’elle jouait dans son bain). Vous l’avez peut-être aussi aperçue en train de jouer à la DS dans un épisode l’émission Dokyu ou sauter de joie après avoir entendu la voix de l’un des personnage de FFVII (Final Fantasy VII) à l’Anime Expo de Los Angeles. Bref ce n’est un secret pour personne, Takahashi Ai est ce que l’on pourrait appeler « une gameuse ».

    Cette fois c’est dans le magazine Game Enta! qu’elle nous donne ses impressions sur FFXIII qu’elle a pu essayer avant tout le monde en compagnie d’un développeur de Square Enix. C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur sa relation avec les jeux vidéo en général et sur ses ambitions personnelles.

     

    Q : Ta première expérience dans les jeux vidéo a été FF (Final Fantasy), n’est-ce pas ?

     

    R : Tout à fait, mes parents jouaient à FF sur Super Famicon (Super NES), donc j’ai grandi en les regardant jouer. Mais à cette époque il y avait seulement 3-4 points de sauvegarde et mes parents détestaient que j’efface leurs parties, ils me disaient tout le temps de ne pas y toucher.

     

    Q : Donc quand est-ce que tu y as joué pour la première fois ?

     

    R : FFVII, c’était sur la PS et on pouvait sauvegarder de nombreuses fois sur la carte mémoire, je pense que c’est la raison pour laquelle ils m’ont laissé jouer (rires). Mais j’étais encore jeune donc c’était difficile. La partie avec le sous-marin était la plus dure. Le premier jeu que j’ai finis fut FFIX. Mon père l’a acheté et m’y a laissé jouer. Je l’ai finis plus tôt que prévu et ma mère m’a félicité en disant « c’est génial. »

    Q: C’est à ce moment que tu es devenue fan ?

     

    R: Oui. Les personnages étaient tellement beaux ! J’ai joué à FFVIII sur Playstation après ça et je me rappelle qu’il était plus difficile que FFIX. […] (Ai décrit une ville de FFVIII, mais le passage n’est pas traduit.)

    Aujourd’hui encore il m’arrive parfois de rejouer à FFVIII.

    Q: Puisque tu jouais aux épisodes dans l’ordre inverse, tu as joué à FFIV ou FFV après ça ?

     

    R: Non, j’étais à fond dans FFX. C’était avant que je rejoigne les Morning Musume et j’ai acheté le jeu pour y jouer à Tôkyô, mais très vite j’étais de plus en plus occupée. Vu que j’avais de moins en moins de temps pour dormir, j’y jouais petit à petit pendant mon temps libre. Il n’y a pas longtemps, je jouais à FF Dissidia sur PSP.

     

    Q: Donc tu peux jouer à chaque fois que tu as du temps du temps libre.

    R: Quand nous voyageons et si on prend le shinkansen, je m’y mets sans attendre !

     

    Q: Quel type de joueuse êtes-vous ?

    R: Je suis du genre qui aime augmenter les niveaux de ses personnages, et qui aime s’éloigner de la quête principale, j’explore le monde d’un bout à l’autre et je déteste le fait de ne pas pouvoir ouvrir chaque coffre du jeu.

    Je laisse généralement ma PS2 en charge et l’allume systématiquement quand je rentre chez moi. De plus il m’arrive parfois d’augmenter les niveaux de mes personnages trop vite et du coup je bats les boss trop facilement. Généralement j’aime avoir l’avantage pour combattre, je me dis « si j’arrive à être suffisamment forte, tout devrait bien se passer. ».

     

    Q: Mais ce n’est pas dur d’augmenter ainsi ses personnages ?

    R: J’aime le faire progressivement. C’est pourquoi dans FFX je me promène toujours beaucoup autour de la plaine félicitée (Calm Lands) pour collecter des monstres.

     

    Q: Quelle scène de la série t’a le plus marquée ?

    R: Hm, c’est difficile, il y en a tellement… Celle que j’ai préférée dans FFX ? Après avoir vaincu le boss gélatineux, il y avait une scène où ils (Tina et Tidus) étaient au lac Macalania. Ce boss était vraiment coriace, j’ai dû recommencer plusieurs fois avant de le battre et de voir enfin la cinématique. Ça m’a marquée. Un autre moment inoubliable est l’apparition de Seymour dans FFX. [ATTENTION : SPOILER] Même si j’avais confiance en lui, il nous trahit à la moitié du jeu et je pensais alors « mais qui est cet impitoyable personnage ? » Quand nous nous battions à Gagazet c’était vraiment un combat difficile et j’étais genre « pourquoi toi…! » alors que je le combattais. [FIN DU SPOILER]

    Partant pour une soirée jeux vidéo avec Takahashi Ai ?

    Q: Tu es très émotive pendant que tu joues. Quels sont tes personnages favoris ?

    R: J’en ai beaucoup, encore une fois. Pour FFVI c’est Edgar. La façon dont il présente ses machines est vraiment sympa. En ce qui concerne FFIX, c’est Kuja. Il est mignon même s’il est l’ennemi. Mais j’aime beaucoup Vivi aussi, car il est tellement petit…

     

    Q: Mais ceux-ci ne sont pas les personnages principaux…

    R: C’est probablement parce que j’aime les méchants. Kefka est bien aussi comme son rire «kekeke». Ah et bien sûr j’aime les aussi les personnages alliés mais je préfère les personnages inhabituels.

    Pour FFX si ce n’est pas Yuna c’est Lulu ou Rikku. Ma mère me regardait jouer à FFVII et nous pensions toute les deux que Tifa était super.

     

    Q: Parles-tu de jeux vidéo avec les autres Morning Musume ?

    R: Récemment bien que la plupart joue à des jeux pour publics féminin sur la DS, malheureusement ce n’est pas mon cas. Mais avant quand je jouais à Final Fantasy Tactics sur GBA en même temps que Yaguchi Mari, donc quand on se voyait on disait «tu as joué hier ?» et la discussion commençait… Je fus la première à finir ce jeu, vous savez.

     

    Q: Où vas-tu chercher des renseignements sur les jeux ?

    R: Je vais habituellement au magasin et je les achète personnellement. C’est généralement là que j’apprends que tel jeu va sortir. Il m’arrive aussi d’acheter des guides. Mais j’essaye de ne pas trop m’y référer et de ne compter que sur moi-même pour les terminer dans un premier temps. Puis je refais le jeu une deuxième fois en long et en large en lisant le guide.

     

    Q: Finalement, tes parents qui t’ont initiée aux jeux, jouent-ils encore ?

    R: Mon père a finit FFX il n’y a pas longtemps. Il a dit que c’était intéressant. Mais il est vraiment lent vous ne pensez pas ? (rires) Je suis de Fukui, et mon père vit normalement à Fukui mais quand il vient à Tôkyô pour me rendre visite, il apporte sa carte mémoire pour jouer. Cependant, je comprends ce qu’il ressent. Mon goût pour les jeux vidéo a sûrement été hérité de mes parents.

     

    Q: Quelles sont tes impressions après avoir vu le trailer de FFXIII ?

    R: C’est quasiment comme un film, n’est-ce pas ? Ça parait si réel que je me suis sentie absorbée. La première fois que j’ai vu FFX j’ai été vraiment surprise, mais ça, c’était encore plus touchant qu’auparavant.

     

    Q: Tu as joué à la version d’essai et tu étais vraiment captivée, n’est-ce pas ?

    R: Les combats, et surtout les invocations étaient vraiment magnifiques ! J’ai seulement pu invoquer Shiva et Odin, j’aimais déjà Shiva avant et j’étais vraiment contente. J’ai vraiment envie de voir Bahamut, aussi, en fait j’ai envie de tout voir !

     

    Q: Tu as donné de bonnes notes aux combats, quel aspect de ces combats considères-tu comme le meilleur ?

    R: Ah oui, ce qui doit être pris en considération, c’est ça ? Personnellement j’aime beaucoup le système de commande des combats Interagir sur le jeu en regardant la cinématique était vraiment sympa, donc même si je me demandais comment les contrôles fonctionnaient pendant, avoir la possibilité de choisir les compétences utilisées était fun.

     

    Q: Dans FFXIII, le système de leveling des personnages est différent que d’habitude, les personnages prennent du niveau et évoluent séparément selon leurs rôles prédéfinis (classes de personnages).

    R: Quoi ? Est-ce que c’est comme le système de Sphérier dans FFX ? J’avais vraiment apprécier de remplir ça… Même si ça prenait pas mal de temps. Je ferais de mon mieux !

     

    Q: Il y a beaucoup de personnages qui apparaissent dans le trailer, peux-tu nous dire quel personnage en particulier a attiré ton attention ?

    R: Cette jeune fille aux cheveux noirs … Il y a une scène où ils se battent comme des ennemies, mais ensuite elle rejoint leurs rangs, non ?

     

    Q: En effet c’était un personnage caché. Pour être en mesure de repérer un petit détail comme ça en un si court instant, tu es vraiment très observatrice !

    R: Eh bien elle était vraiment très belle donc elle a attiré mon regard. Mais je ne pensais pas que ce ne serait un personnage clé. Alors, ce sera le cas ? Yatta !

     

    Q: Tu sembles plus intéressée par les personnages secondaires que par les principaux.

    R: Ah, mais cette jeune fille qui allait se marier … «Sera», c’est ça ? La sœur du personnage principal. Elle a dit «protéger». Comment tout cela va finir ?

     

    Q: En ce moment nous créons les modèles des personnages un par un. C’est un peu comme le développement d’une série.

    R: Vraiment ? Je ne peux plus attendre, ce sera formidable qu’ils soient doublés vocalement, aussi. J’ai vu à la télévision qu’il n’y allait avoir des seiyû (doubleurs), et je pense que cela sera plus facile d’être impliqué dans l’histoire de cette façon.

     

    Q: Qu’as-tu ressenti après le test d’aujourd’hui?

    R: En réalité, j’ai déjà vu le trailer sur le site officiel et je me suis senti trahie, mais dans le bon sens. «Ça va aussi loin?! Génial !!!», c’est ce que je ressentais. (rires) Les graphismes et les combats ont été améliorés. Quand j’ai découvert le Sphérier de FFX, même si je sentais du changement, je le voyais plus comme une évolution logique. Comme on peut s’y attendre en ce qui concerne les épisodes de Final Fantasy.

     

    Q: Pour toi, qu’est-ce qui fait le charme de la série FF ?

    R: Le scénario, il me surprend à chaque fois. Je me sens impliqué dans l’histoire et je finis par m’impliquer émotionnelement dedans. Je finis par pleurer avec les personnages et des choses comme ça. J’aime aussi les combats. Les combats et faire progresser mes personnages. Même s’il existe d’autres jeux qui sont similaires, je préfère toujours la série FF… L’histoire et les protagonistes changent à chaque fois, je pense toujours «c’est ça, c’est le monde que je veux voir». Enfin j’aime la musique, elle vous entraine dans le jeu.

     

    Q: Que de compliments. Que signifie la série FF pour toi, Takahashi-san ?

    R: En laissant parler mon cœur, je dirais «je voudrais y être», c’est un lieu relaxant pour moi. J’adore également les mondes fantastiques comme Harry Potter. Se mettre à la place des personnages et profiter de la ballade, c’est ce qu’il y a de mieux.

     

    Q: Avec la sortie prochaine de FFXIII dites-nous quelles sont tes attentes ?

    R: Je veux plus de trahison. Comme je n’ai pu jouer qu’un petit peu aujourd’hui j’aurais voulu en voir plus et je vais pleurer. Ça finira sans doute comme ça.

     

    Q: Pour finir, peux-tu nous dire quels sont tes objectifs ?

    R: Pour les Morning Musume, Kusumi Koharu va faire sa sotsugyô le 6 décembre. Ce sera un nouveau départ pour les 8 membres c’est pourquoi je veux faire de mon mieux.

    De plus cette année nous nous sommes rendues à Los Angeles pour l’Anime Expo 2009. L’année dernière nous avions une tournée en Asie et il y avait beaucoup de fans à l’étranger qui nous supportaient. J’ai envie d’aller rencontrer ces gens. Je voudrais que des gens de différents pays entendent parler de nous.

     

    Q: Dans quel pays en particulier avez-vous envie d’aller ?

    R: Actuellement nous avons deux membres d’origines chinoises, Junjun et Linlin donc j’aimerais aller plus souvent en Chine. Ces deux là ont quittés leur maison et sont venues au Japon.

    Elles ne voient leurs parents qu’une ou deux fois par ans donc je pense qu’elles se sentent un peu seule. Si nous avions l’occasion de nous rendre plus fréquemment en Chine je pense que ce sentiment de solitude serait moins fort. Je veux les voir avec un visage heureux.

     

    Q: Se soucier des autres membres ainsi, tu as vraiment l’étoffe d’un leader.

    R: Je suis aussi venue à Tôkyô en quittant Fukui mais quand je veux rentrer, je peux toujours le faire et voir mes parents. Mais quand il s’agit est un autre pays et d’une autre langue…Nous pouvons discuter très bien maintenant, mais je pense que c’est toujours très difficile pour elles. Quand nous avons commencé à aller à l’étranger c’est là ce moment que je m’en suis rendu compte. Maintenant nous voulons être capables de parler Chinois et elles nous l’enseignent.

     

    Q: Et qu’est-ce que ça donne ?

    R: Même si je peux me souvenir des mots, l’intonation est différente donc je ne peux pas les utiliser, je comprends vraiment les difficultés auxquelles elles ont pu être confrontées.

     

    Q: Tu as aussi fait tes débuts en solo dans un drama cette année.

    R: Oui. Ce fut une expérience merveilleuse. J’ai appris beaucoup de chose que je n’aurais jamais apprise chez les Morming Musume. Grâce à cette expérience, mes activités en temps que Morning Musume ont aussi changées. Les expressions apprises au cours du drama m’ont servies pour les PV. Enfin c’est comme ça que je le ressens (rires). Ce serait bien si y avait plus d’occasions comme celle-ci donc je dois faire de mon mieux en temps que Morning Musume et mettre tout mes efforts dedans.

     

    Q: Quels sont tes projets personnels ?

    R: J’aime l’anglais. Nous allons à l’étranger pour le travail, mais personnellement je souhaite être capable de le parler. Donc sortez assez rapidement la version anglophone de FFXIII aussi, s’il vous plait. Je pense que ce serait le meilleur moyen pour apprendre l’anglais. (rires)


    votre commentaire
  • Le site Game Entertainement a interviewé Ai Takahashi et Linlin du groupe Morning Musume. Elles ont eu la chance de tester quelque chose de nouveau...Un jeu en ligne !Devinez lequel ?



    C'est la première fois que vous jouez à un jeu en ligne. Quelle a était votre première impression ?

    Takahashi: J'ai toujours vu les jeux Final Fantasy comme ayant un personnage avec un nom prédéfini, une apparence prédéfinie. Dans FFXIV, vous pouvez faire votre propre personnage et cela se ressent comme si nous étions le producteur dans un sens. C'est assez fun.

    Vous aviez l'air vraiment torturée par les nombreux choix de la création de personnages.

    Takahashi: Oui ! Si nous n'avions pas une limite de temps (NDT:limite de temps de test pour le jeu), je pense que j'aurais fait marche arrière et choisis une autre race !
    Quand vous aurez la chance de jouer à nouveau, quelle sorte de personnage avez vous envie de faire ? 

    Takahashi: J'aime aller à l'extérieur et me battre donc un personnage épéiste devrait m'aller. Je ne prendrai certainement pas un Archer *rires* (NDT : /kill) 
    Que visez vous comme personnage ?

    Takahashi: J'allais faire un personnage blonde, très beau mais quand j'ai vu les Lalafails (NDT: Tin mais stop les lalafails quoi !) qui sont si mignons...La prochaine fois, je fais un Lalafails !
    Linlin, quel est votre impression ?

    Linlin: Depuis que j'ai vu Final fantasy à la maison de Takahashi, j'ai toujours voulu essayer ! Maintenant que j'ai pu tester FFXIV, je suis vraiment stupéfaite par les graphismes. Avec la pluie et la chute des feuilles , tout paraît si réel. Je n'ai pas vraiment compris le système de combat au début mais maintenant j'ai appris les ficelles, je ferais mieux la prochaine fois ! Vu que c'est un jeu online, j'ai vraiment envie de sauter dans l'aventure et de jouer avec d'autres personnes.
    Linlin, vous avez un personnage pré-fait mais quel personnage aimeriez vous faire si vous en aviez l'occasion ?

    Linlin: Un personnage qui me ressemble mais avez des cheveux de couleur argent. Les gens avec une coiffure d'argent sont considérés comme des gens vraiment fort vous savez? *rires*. Sinon, les Lalafails (NDT: Pire qu'un virus ces mochetés...) sont mignons et j'aimerai en essayer un.



    Cette fois-ci vous être capables de jouer l'une à coté de l'autre mais durant le jeu, il est probable que vous et votre personnage soyez à divers endroits. Si vous pouviez choisir, avec quels genre de personnes aimeriez vous jouer ?

    Linlin: Les chinois ! et ma pote Ai bien sûr ! 
    Takahashi: Yep !

    Takahashi, avez qui aimeriez vous grouper ?

    Takahashi: Américains ! J'aime beaucoup l'anglais donc ce sera une occasion de le pratiquer pendant le jeu.
    Dans le jeu actuel, vous aurez la possiblité de tchatter avec d'autres personnes pendant que vous jouez.

    Takahashi: Les contrôles vous gardent assez occupés mais c'est vraiment fun. Je ne peux utiliser que de l'anglais basique de toute manière donc si je joue avec des joueurs américains, je peux juste lancer des "Yes" and "Hello" encore et encore *rires* 
    A part le tchat, il y a un grand nombre d'emotes que vous pouvez utiliser

    Takahashi: Oui, j'aime le fait de pouvoir danser et montrer ce que l'on ressent.
    Tanaka: J'espère voir le monde entier danser ensemble ! (NDT : I have a dream...)

    Takahashi・Linlin: (*Ont le souffle coupé*)

    Même si leurs mots ne peuvent être entendus, peut être que les gens peuvent faire savoir leur sentiment. Sinon, quand vous traverser les aires de jeu, comment vous sentez vous comparés aux autres titre FF ?

    Takahashi: Je n'arrête pas de regarder la map et de courir dans toutes les direction. Cela prend un moment d'utiliser les contrôles donc j'espère pouvoir tout prendre en main rapidement. 



    Vous avez pu avoir l'expérience de nombreux combat, quel est votre impression ?

    Takahashi: Les combats sont Fun ! Je veux continuer à me battre !

    Vous serez capable de vous battre à côté de nombreuses personnes de part le monde. Les combats vont être encore plus excitant.

    Takahashi: Cette fois, j'ai juste jouer seul et c'était un peu désertique mais calme et beau. Ensuite, j'ai été surprise de voir un membre du staff entrain de courir. Je suis excitée par l'idée que l'on peut rencontrer différentes personnes en jouant. 
    Il y a aussi de nombreux conflits qui peuvent apparaître. Par exemple, les gens peuvent quitter un combat entamés.

    Takahashi: Ha oui, comme les joueurs qui disent "j'arrête maintenant". Il y a aussi la différence de temps donc les gens peuvent dire "Je suis fatigué, je vais dormir"

    Linlin: Je pense que la communication avec les gens du monde entier fait vraiment marcher le côté gauche du cerveau et c'est bon pour l'esprit...(NDT: What's the f***..) 
    Une autre particularité des jeux en lignes est de continuer à évoluer avec des améliorations de la version. 

    Komoto: Vous serez capable d'expérimenter de nouvelles parties de l'histoire, un peu comme l'event/film que vous avez vu au début du jeu.

    Takahashi・Linlin: Vraiment? Wow! (NDT : Woo girls  ?)
    Tanaka: Comme dans FFXI, vous pouvez vous marier pour suivre les aventures de vos connaissance dans le jeu.
    Takahashi: Vraiment? Quel endroit fun pour rencontrer des gens !
    Linlin: Il y aura probablement des mariages international aussi !

    Komoto: Vous avez aussi la possibilité de masquer qui vous êtes dans les jeux en ligne, les joueurs ne sauront pas qu'ils sont à côté de Takahashi ou de Linlin.
    Takahashi et Linlin, avez-vous des question pour Tanaka et Komoto ? Quelque chose que vous aimeriez voir dans XIV ?
    Takahashi : Oh! C'est possible ?

    Si vous demandez maintenant, ils peuvent faire quelque chose pour vous.
    Komoto: Nous pourrons les mettre dans 5..Non peut être 3 ans *rires
    Linlin: J'aimerai voir un NPC avec mon nom et un avec celui de AI
    Komoto: D'accord. Je les mettrai dans un coin de la ville. 

    Takahashi・Linlin: Wow, vraiment?!
    Linlin: Vous pouvez aussi faire un monstre si vous voulez.
    Takahashi: faites de moi un Boss ! (NDT : 100balles et un mars aussi ?)
    Komoto: C'est peut être faisable. Je ne suis pas sûr *rires* 

    Un dernier commentaire par rapport a FFXIV ?

    Takahashi: Pour moi, FF est une expérience relaxante. la série m'a toujours surprise d'une façon positive et je ne peux plus attendre pour celui-ci

    Linlin: C'était la première fois que je jouais à un Final Fantasy e ce fût beaucoup de plaisir. FF est vraiment populaire en chine aussi et je parie que les gens vont être jaloux de cette interview. J'espère que les gens du monde entier seront capable d'en profiter.
    Tanaka・Komoto: On y travaille !


    votre commentaire

  • Le 14 Février 2011 sera diffusé le premier épisode du drama « Koi choco », où Takahashi Ai joue l’un des rôles principaux.

    Il y a plusieurs jours de cela, une conférence de presse pour ce drama a eu lieu, les deux acteurs principaux du drama étaient présent, Takahashi Ai et Sakurada Dori.
    Durant cette conférence, une démonstration a été faites concernant un système de réalité augmenté permettant de visionner quelques minutes du drama. L’épisode démarre lorsqu’un emballage de chocolats, issue de la confiserie Morinaga & Co, est passé devant l’objectif d’un téléphone muni de l’application (Android seulement).

    Voici la traduction de l’interview qui s’est déroulé pour cette conférence de presse, suite à la démonstration de ce système et le visionnage de quelques minutes du drama.

    Tout d’abord, en gros, quelles sont vos impressions après ce visionnage ?
    Takahashi Ai : J’avais vu celui des S/mileage, mais dans mon cas, c’est un sentiment étrange, du genre « Ah, on me voit ! » j’ai eu une impression bizarre.
    Sakurada Dori : J’aime aussi les choses nouvelles, donc voir un nouveau défi devant moi me rend très heureux et j’essaierais de l’acheter durant mon temps libre.

     

    Parlez nous s’il vous plait des rôles que vous jouez cette fois.
    Takahashi Ai : Cette fois, j’ai le rôle de Fumina, qui, même lorsqu’elle pense quelque chose, ne l’exprime pas. Elle n’est pas très émotive et est plutôt maladroite. Si je devais, je dirais qu’elle a le sentiment d’être démodée, et c’est comme ça, qu’elle rencontre un ange, qui va régulièrement l’aider à devenir jolie pour qu’elle puisse avouer ses sentiments à la personne qu’elle aime, et quand elle parvient à se confesser…

    S’il vous plait ne dévoilez pas le reste de l’histoire (rire).
    Takahashi Ai : Désolée. C’est une histoire déchirante (rire). Il est intéressant de dépeindre un personnage qui est différent de moi.

    Dans quel sens est-elle différente de vous ?
    Takahashi Ai : Dans mon cas, mes pensées sont immédiatement visibles sur mon visage ou sortent de ma bouche, donc j’ai pensé que ce genre de fille [Fumina] était intéressant.
    Sakurada Dori : Quant à moi, j’ai interprété le rôle de Anju (ndt : « ange » prononcé à la japonaise), un ange. Parce qu’il est un ange, les gens ordinaires ne peuvent pas le voir. Seule Fumina est capable de le voir, et il lui apporte son aide en amour. Toutefois, il existe différents conflits qui ne peuvent être compris que si on est un ange. Comme je suis humain, quand j’ai lu le script, je ne pouvais pas comprendre les sentiments de cet ange, donc c’était difficile et je l’ai lu plusieurs fois. Cependant, ça semblait être une œuvre vraiment charmante et je n’avais joué un ange qu’une fois auparavant, donc c’était amusant de jouer un ange différemment cette fois.

    Comme il semble que ce soit la première fois que vous apparaissiez ensemble, donnez nous s’il vous plait vos impressions concernant l’un l’autre.
    Sakurada Dori : Au début j’ai pensé, « Ah, c’est une artiste de scène », et j’étais très nerveux, mais une fois dans son rôle, c’est bizarre pour moi de dire ça, mais ça m’a beaucoup aidé.
    Takahashi Ai : Lors de notre première rencontre, c’était assez détendu, donc j’ai pensé qu’il avait le même âge ou juste un peu plus jeune, mais en fait il est tellement jeune, nous avons 5 ans d’écart. Au début, ça m’a vraiment surprise, et chaque fois que nous parlions, je pensais « il est encore si jeune » mais quand il entre dans son rôle, il parait très mature, et en oubliant son jeune âge, je pouvais ainsi facilement entrer dans mon personnage, ou, comment dirais-je, c’était très plaisant.

    Il s’agit cette fois d’un drama réversible (il y a une version du point de vue de l’homme et une autre du point de vue de la femme), dites nous s’il vous plait qu’est-ce que vous pensez de cet aspect.
    Takahashi Ai : Les lignes de texte changent légèrement dans chacune d’elles, et la nuance de ces lignes diffère également, et même l’équipe de tournage était du genre, « C’est quelle version déjà ? » Je n’ai personnellement jamais eu ce genre d’expérience avant, donc c’était intéressant. Je me sens comme plus intelligente.
    Sakurada Dori : J’ai reçu le script pour les deux, et tout en lisant la version A je pensais « Pourquoi Anju dit ces lignes ? » et « Pourquoi se comporte t-il comme ça ? ». Puis, en lisant la version B, c’est devenu plus clair. Alors que penser de cette façon, ce n’est pas bon si l’on n’a jamais joué de drama, et je n’ai pas l’habitude d’en jouer, donc c’était difficile. Cependant, je l’ai fait, pensant que ce serait enrichissant, mais quand je l’ai regardé, « Oh, c’est donc comme ça » et j’ai trouvé ça vraiment intéressant.

    Cette fois ci, cela semble être une histoire d’amour, mais Takahashi-san, votre sotsugyō des Morning Musume a été annoncé, c’est quelque chose que vous voulez essayer à partir de maintenant ?
    Takahashi Ai : Durant ma période chez les Morning Musume j’ai aussi eu l’occasion d’interpréter quelques rôles, et j’étais intéressée par le travail d’actrice, donc je voudrais tenter différentes choses. Jouer plusieurs sortes de rôle comme ici c’est amusant, donc je voudrais m’en faire un défi.

    Qu’en est-il du privé ?
    Takahashi Ai : Je m’intéresse à ce qui est étranger, donc je voudrais essayer d’apprendre d’autres langues.

    Pour vous deux, y a t-il un souvenir de la St Valentin que vous voudriez partager ?
    Sakurada Dori : La St Valentin, hmm. Je l’ai passée normalement tout au long de l’école primaire, du collège et du lycée, donc je n’ai pas de souvenir d’avoir reçu des chocolats spéciaux pour la St Valentin. Je me rappelle quelque chose comme avoir reçu des chocolats d’une fille que j’aimais, mais je n’arrive à visualiser que l’image de ma grande sœur et ma mère m’en offrant. Dans mes souvenirs ne restent que ceux que ma famille m’a offerts, mais ce serait sympa si j’en recevais cette année…
    Takahashi Ai : Quant à moi, je me rappelle que quand j’étais à l’école primaire, je voulais donner des chocolats à un enfant du quartier, mais il n’était pas là, donc je les ai donnés à sa mère.

    Takahashi-san, votre personnage est incapable d’exprimer ses pensées, mais vous avez dit que dans la vie, vous êtes du genre à les montrer sur votre visage. Pour les relations amoureuses, êtes-vous assurée ?
    Et pour Sakurada-san dites nous ce que vous préférez.

    Takahashi Ai : Quand ma mère avait mon âge, elle avait déjà deux enfants. Mon père est fort, et ma mère ne dira rien même si on la pousse à le faire, donc elle m’a dit, « Quelqu’un comme ton père est bien, aussi, mais quelqu’un capable d’exprimer ses opinions serait bien. »

    Donc, dans la vie, quand il s’agit d’amour, vous êtes pleine d’assurance ?
    Takahashi Ai : P…peut-être ? Je veux devenir comme ça en tout cas.
    Sakurada Dori : Bien sur, je pense que les femmes sûres d’elles sont charmantes, et que ces personnes sont bonnes, mais je ne sais pas vraiment quel type j’aime, donc j’ai commencé à penser que les filles comme Fumina sont mignonnes, aussi. Je pense que quelque part, les filles qui sont timides et pas conscientes de leur propre beauté sont bien, donc maintenant je vais prendre les candidatures de filles comme Fumina.

    Qu’est-ce que vous pensez de la version du drama qui n’est pas de votre point de vue ?
    Takahashi Ai : j’ai compris l’histoire avec le script, mais quand j’ai regardé le drama du point de vue d’Anju, j’ai eu un déclic, ou, comment je pourrais dire ça, « Ah, c’est donc ça qu’il pensait, et il a vraiment dit ça. » c’est ce que j’ai pensé. Tout comme, « Oh, Anju lui chuchote des choses et quand Fumina lui demande à propos de ces choses, il répond. » J’apparais dedans, mais je tremblais d’excitation et de nervosité.
    Sakurada Dori : Dans la version B, un sombre démon et moi apparaissons. Dans le sens du bien, cette personne ne perturbe pas Fumina et Anju, mais A et B sont différentes, et, je veux le dire mais je ne peux pas, il y a des choses qui vous font penser, « Pourquoi est-il comme ça dans la A, mais ainsi dans la B, c’est à cause de vous ? » En tant que spectateur, j’ai pu l’apprécier, donc je veux que tout le monde le regarde bientôt.


    votre commentaire
  • Avant le sotsugyō de Takahashi Ai, le site Web R25 a eu un entretient avec elle dévoilant ses projets d’avenir.
    Voici la traduction de cette interview :

    Le nouveau single des Morning Musume。 « Only You » est au total, leur 46e single. 14 années ont passées depuis leur formation en 1997. Ce groupe d’idols a accumulé aujourd’hui beaucoup de filles talentueuses, avec le retour de ses aînées, on peut dire que son existence et son énergie, ne se sont pas affaiblies jusqu’à ce jour.

    - Quand ma démo a été acceptée, j’ai trouvé ça cool. Et Tsunku♂ avait même remarqué « Elle chante avec le sourire ! ». J’avais eu la mystérieuse idée de penser à la signification des paroles, puisque la chanson m’aidait à prendre conscience de cela. Après le tremblement de Terre, Tsunku♂ a écrit une chanson, il ne voulait pas que ce soit une chanson d’amour compliquée, ce qui l’a rendu aussi représentative que compréhensible, et facile à réaliser. Par notre expression et notre performance, nous avons passé un cri d’encouragement… je pense.

     

    C’était une réponse efficace, digne d’une leader. Takahashi Aichan, vous avez rejoint les Momusu il y a 10 ans, et votre sotsugyō est prévue cet automne.

    - En effet, cela fait 10 ans que j’ai débuté. Mais je pense que « J’ai atteint l’âge adulte » et je me sens « précoce ! ». Ce temps qui aurait dû être la période de ma scolarité obligatoire, est vraiment passée comme si j’avais dit « Ah ! » (litt : « le temps qu’il faut pour dire « ah » » : c’est-à-dire très vite.).

    Néanmoins, votre attitude de travail a beaucoup changé. Au début, pensiez-vous seulement que vous prendriez la place de vos aînées ?

    - Devenir leader, le moment où je devenais celle qui doit continuer à diriger et guider. Comme j’habite ici, à Tōkyō, depuis que j’ai 14 ans, j’y ai passé une partie de mon enfance, donc celles qui étaient considérées comme nos aînées ont fait leur sotsugyō, et finalement, je viens de prendre conscience de cela qu’aujourd’hui. Car maintenant, j’ai décidé de faire mon sotsugyō, et je suis devenue quelqu’un qui aime encore plus les Morning Musume.

    Alors, que pensez-vous devenir après votre sotsugyō ?

    - Je n’ai pas vraiment envisagé beaucoup de choses après mon sotsugyō, mais pour le moment, à la fin du mois de novembre, je vais jouer dans une comédie musicale. J’aime beaucoup les pièces de théâtre. Et particulièrement celle de Takarazuka, vous pourrez voir la comédie « Dokka nusun de yaro ! » (どっか盗んでやろ!), dans laquelle je jouerai le week-end. Après mon sotsugyō, je voudrai continuer à jouer dans des dramas ou des films.

    Aichan, vous êtes aussi connue pour vos prestations d’actrices pleines de vigueurs. En tout cas, cette interview d’aujourd’hui a lieu après votre enthousiaste et dynamique performance dans la pièce « “Hamlet” & Higeki? » (「ハムレット」&悲劇?). Mais, dîtes-nous quels seront vos occupations dans la vie professionnelle. Dévoilez-nous juste vos activités, les choses que vous aimez qui vous aideraient à améliorer vos compétences.

    - Je suis anxieuse de faire mon sotsugyō seule en tant que « Takahashi Ai ». Mais je veux absolument relever ce défi ! Je n’arrêterai pas de m’exprimer, je ne sais pas ce que je deviendrai dans le futur, mais je vais voir différentes choses comme les pièces de théâtre, je veux aller à ladécouverte de cela.


    votre commentaire
  • Le site Oricon Style a interviewé Takahashi Ai quelques semaines avant sont départ des Morning Musume。.

    Voici une traduction de cette interview :

    - La dernière chanson des Morning Musume。 à laquelle Takahashi-san va participer “ Kono chikyū no heiwa o honki de negatterun da yo! ” sera en vente le 14 septembre. Donnez-nous s’il vous plaît vos impressions sur cette chanson lorsque vous l’avez entendue pour la première fois.

    Takahashi: Quand je l’ai entendu pour la première fois, j’ai pensé « Hein ! ». Le précédent single était “ Only you ” et intérieurement, j’avais cette idée des “ cool Morning Musume。 ” mais cette fois, la nature du message est fort, ou, comment je pourrais dire…. C’est pourquoi au premier abord, l’écart était si grand que j’ai pensé, « Quel genre d’expression faciale devrais-je avoir quand je chante » mais chaque fois que je la chantais pendant les enregistrements et les concerts, je me suis mise à l’aimer de plus en plus. Avant que je le réalise, je chantais avec un grand sourire sans penser à rien. Ce n’était pas une question d’expression ou quelque chose comme ça, mais plutôt à moi de rester naturelle. J’ai vraiment ressenti du courage avec cette chanson.

    - Et sur le CD de commémoration de Takahashi Ai du même single est “ Jishin motte yume o motte tobitatsu kara ”, j’ai l’impression que Tsunku-san a écrit cela comme une chanson de message pour Takahashi-san.

    Takahashi: Oui, Tsunku-san m’a dit : « Je l’ai écrite en pensant à l’avenir de Takahashi ». Jusqu’à présent, beaucoup de chansons de sotsugyō ont été des ballades, mais celle-ci est rythmée. Cependant au contraire, c’est déchirant. Comme le sentiment de chanter avec le sourire. Ou de la partie dans la deuxième strophe qui dit « j’ai nettoyé ma chambre, trouvé une photo nostalgique, et bien sûr j’ai commencé à pleurer ». J’ai eu à tourner un clip et toutes ces photos rappelant les 10 dernières années étaient alignées. J’ai eu un peu les larmes aux yeux.

     

    - En ce moment vous êtes dans le milieu de la tournée d’automne, et Takahashi-san partira pour le dernier concert au Budoukan. Allez-vous pleurer ?

    Takahashi: Je ne veux pas pleurer (rires). ….. Je pense ça, mais je ne sais pas.

    - Les membres de la 10e génération entreront chez les Morning Musume。 pour remplacer Takahashi-san. Est-ce qu’il y a quelque chose que vous voulez leur transmettre ?

    Takahashi: Pour la 10e génération, non. Parce que je serais partie, c’est le devoir de mes cadettes. Quant à moi, je l’ai dit aux membres actuels « C’est comme ça que ça se passe chez les Morning Musume。 ». En ce moment, surtout à la 9e génération, je dis des choses comme « La chorégraphie pour cette danse, levez les mains avec ce genre de sentiment ». Je leur dis des choses que je remarque.

    - Et puis, afin de transmettre une dernière pensée à l’ensemble de vos cadettes, avez-vous des regrets ?

    Takahashi: Je n’en ai pas. Je veux qu’elles évoluent régulièrement. Sans moi…… (se couvre le visage) Désolée…. (pleure)

    - D’accord.

    Takahashi: …… Après tout, les Morning Musume。 ont une histoire de 13 ans, et il y a des choses que nous devons hériter et continuer. Mais à présent nous avons seulement des membres qui n’étaient pas là au commencement. Mais je pense que la version de “ Love Machine ” que les membres actuels exécutent est bien. Quant à moi, je suis venu en chantant dans mon propre style. C’est pourquoi je pense que la fille qui recevra mes lignes devra les chanter à sa façon.

    - Dans le sens « je ne veux pas qu’elles soient cantonnées aux Morning Musume。 qui ont existé jusqu’à présent ».

    Takahashi: Oui. C’est pourquoi je veux qu’elles avancent avec leur propre style, plutôt que de copier. Parce qu’en tant que Morning Musume。, je pense que ce qui est vraiment important, c’est d’hériter et de continuer à aller de l’avant. …..Désolée (rires, pleurs).

    - Les sentiments de Takahashi-san pour les cadettes ont été transmis, au point que c’en est douloureux. En août de cette année, cela fera exactement 10 ans que vous avez débuté. Durant ces 10 dernières années, quel genre de soutien vous a permis de toujours avancer ?

    Takahashi: ……. moi, j’étais très impatiente. C’est pourquoi je n’ai jamais pensé : « C’est bien de cette façon ». J’ai constamment pensé : « Faisons plus comme ça », mais je pense que ça venait de l’idée « Je tiens à répondre aux voix des fans ».

    - La voix des fans. Par ailleurs, cet “ empressement ” signifie que vous aussi vous aviez vos propres désirs ?

    Takahashi: C’est vrai. J’avais ces désirs. Morning Musume。 est un groupe dans lequel il y a beaucoup de rivalités, si vous regardez à côté de vous. C’est lié à la sensation de ne pas vouloir perdre, comme si vous deviez courir en permanence. J’ai continué de courir, tout ce temps.

    - Comment ça s’est passé depuis que vous êtes devenue leader ?

    Takahashi: … Comme mes aînés avaient quitté le groupe, ce n’était plus « je vais les rattraper et les dépasser », c’est devenu « Je dois diriger le groupe ». De là, ma conscience peut avoir changé. C’est parce que jusque-là, je suivais mes aînées qui étaient en avance sur moi.

    - C’est difficile de courir sans voir qui que ce soit de dos. C’est comme si vous étiez dans le désert. Takahashi Ai a couru à travers le désert en tant que leader des Morning Musume。.

    Takahashi: Ahaha (rires). Certes, ce n’est pas comme si je pouvais voir la route à suivre, cependant. J’aurais pu être une casse-cou.

    - En ce moment, la scène idol est en effervescence au point d’être appelé “ La période de guerre des milieux idol ”. Avez-vous conscience des autres groupes d’idols ?

    Takahashi: …. Eh bien, oui (rires). Mais je pense que c’est formidable que le monde idol soit florissant. Bien sûr, nos rivales sont en augmentation. Je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui pleurent, en pensant « Je ne veux pas perdre ». Je pense que c’est pareil pour tout le monde. En ce moment, le fait que les Morning Musume。 soient capable de continuer …. nous devrions être reconnaissantes auprès de beaucoup de gens. Nous ne pouvons pas prendre les choses comme être capable de faire des concerts et sortir des CD pour acquises. Si nous n’oublions jamais cette reconnaissance, je crois vraiment que les Morning Musume。 peuvent continuer pendant 20, 30 ans.

    - Je le pense vraiment. Enfin, avez-vous des objectifs pour après votre départ ?

    Takahashi: À partir de maintenant, je vais être déconnecté de cet énorme signe qui dit “ Morning Musume。 ” donc je suis très inquiète, mais je pense que ça peut être bon de commencer à zéro. Je vais commencer une nouvelle vie en tant que “ Takahashi Ai ”. En tant que Takahashi Ai, je veux apprendre à exprimer le chant et la comédie. Pour cela, je dois étudier diverses choses. Mais en tout cas, maintenant je veux profiter du dernier concert de toutes mes forces. C’est parce que je suis du genre à tourner en rond, en pensant, « Montrons l’expérience accumulée ces 10 années ».


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique